Navigation

Charles Favre ne se représente pas aux élections fédérales

Ce contenu a été publié le 11 janvier 2011 - 11:34
(Keystone-ATS)

Lausanne - Après douze ans passés à Berne, Charles Favre a décidé de ne pas se représenter aux élections fédérales de cet automne. Le conseiller national radical vaudois juge que "les conditions étaient réunies" pour une telle décision.
Confirmant l'information de plusieurs médias, Charles Favre a indiqué ce mardi à l'ATS qu'il avait dit dès le début qu'un mandat de douze ans était la durée adéquate. A 54 ans, c'est aussi l'âge limite pour se lancer dans de nouveaux défis, ajoute celui qui a été également conseiller d'Etat de 1994 à 2002.
De cette période sous la Coupole, Charles Favre retient notamment "la solidité du pays et de ses institutions pour traverser les situations difficiles". Plus généralement, le radical concède être "un déçu de l'évolution du projet européen".
Trop centralisatrice, pas assez fédéraliste, l'Union européenne n'arrive pas à s'organiser politiquement, comme économiquement, regrette celui qui s'est engagé à l'époque du débat sur l'Espace économique européen (EEE). Charles Favre est par ailleurs président du Conseil des hôpitaux de Suisse et de l'Office du tourisme vaudois. Ses collègues radicaux Olivier Français et Isabelle Moret briguent un nouveau mandat.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.