Navigation

Charles Vögele réduit sa perte au 1er semestre

Ce contenu a été publié le 19 août 2014 - 12:21
(Keystone-ATS)

En difficulté depuis plusieurs années, Charles Vögele poursuit son redressement. A l'issue du premier semestre 2014, le groupe de confection schwyzois est une nouvelle fois parvenu à réduire sa perte nette à 12 millions de francs, contre 21 millions un an auparavant. Les ventes se sont elles repliées de 3% à 452 millions.

La perte d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) a elle aussi diminué à 5 millions de francs, soit une contraction des deux-tiers, a indiqué mardi l'entreprise sise à Pfäffikon. La performance opérationnelle hors dépréciations et amortissements (EBITDA) s'est également améliorée, passant en l'espace d'un an de 5 à 14 millions.

Meilleure stratégie

L'embellie en matière de rentabilité reflète les mesures mises en oeuvre au niveau de la gestion des coûts et de l'assortiment, de la politique en matière d'offres promotionnelles ainsi que de la qualité du chiffre d'affaires. A la peine depuis plusieurs années, Charles Vögele a connu plusieurs changements à sa direction et a revu sa stratégie.

Dans ce cadre, l'entreprise de Suisse centrale a achevé le mois passé son retrait de Pologne et de République tchèque décidé en avril 2013. Au total, 22 points de vente ont été fermés dans les deux pays d'Europe de l'Est.

Effectif et points de vente en baisse

A fin juin, Charles Vögele comptait 770 magasins, contre 793 une année auparavant (-3%). A la même date, l'effectif du groupe se chiffrait à 6564 collaborateurs, contre 6730 à l'issue du premier semestre 2013.

Si le repli des ventes observé depuis 2010 s'est encore poursuivi durant les six premiers mois de l'année, il n'en reste pas moins que cette érosion semble toucher à sa fin. Hors effets de change et à surface de vente équivalente, le chiffre d'affaires du groupe s'est en effet amélioré de 1%.

En Allemagne, la hausse a ainsi atteint 1,9%. Au Benelux, la progression s'est inscrite à 1,6% et à 1,9% en Europe centrale et de l'Est (région CEE), laquelle ne comprend désormais plus que l'Autriche, la Slovénie et la Hongrie.

Chiffre d'affaire en diminution en Suisse

En Suisse toutefois, le chiffre d'affaires exprimé à surface de vente équivalente a diminué de 0,4%. Avec le retrait en Pologne et en République tchèque ainsi que l'optimisation continue du réseau de boutiques, la surface totale des magasins exploités par Charles Vögele s'est contractée de 5%.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.