Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des effets de change négatifs ont pesé sur le chiffre d'affaires net d'EMS-Chemie au premier semestre 2015. En francs, celui-ci a baissé de 3% par rapport à la même période de l'an dernier. Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a lui affiché une hausse de 5,4%.

Au cours des six premiers mois de l'année sous revue, le groupe contrôlé par la famille Blocher a ainsi enregistré un chiffre d'affaires net de 969 millions de francs, selon un communiqué envoyé tôt vendredi. Et l'EBIT se monte à 226 millions, malgré "des effets de change très négatifs", a indiqué l'entreprise sise à Domat/Ems (GR).

Les volumes écoulés ont enflé de 8%, sous l'impulsion notamment de "mesures de croissance agressives" destinées à lutter contre l'appréciation du franc face à l'euro, souligne EMS-Chemie dans son communiqué. Des rabais ont par ailleurs été concédés en relation avec les faibles prix des matières premières.

Pour la suite de l'exercice, EMS-Chemie prévient que les ventes en francs risquent de s'établir quelque peu en deçà de celles de l'année dernière. L'excédent d'exploitation à l'inverse devrait indiquer une légère amélioration.

ATS