Navigation

Chine: 18 écoliers morts ensevelis dans un glissement de terrain

Ce contenu a été publié le 05 octobre 2012 - 07:16
(Keystone-ATS)

Dix-huit élèves d'une école primaire du sud-ouest de la Chine qui rattrapaient pendant les vacances scolaires les cours qu'ils avaient manqués après un récent tremblement de terre sont morts jeudi. Ils ont tous été ensevelis à la suite d'un glissement de terrain.

La catastrophe est survenue dans le village de Zhenhe, dans la province montagneuse du Yunnan, au moment où les élèves arrivaient à l'école, selon l'agence de presse Chine Nouvelle. Le corps de la dernière jeune victime a été retiré des décombres par les sauveteurs vendredi matin, a rapporté la radio nationale chinoise sur son site internet.

Un villageois était toujours porté disparu, selon la radio. Outre l'école de Zhenhe, trois bâtiments de ferme ont été ensevelis dans ce même village du district du Yiliang, a ajouté l'agence. Le glissement de terrain a également formé un barrage sur une rivière voisine, créant un lac et conduisant à l'évacuation de 800 personnes habitant en aval, selon la même source.

Fortes précipitations

D'après des images diffusées par la télévision d'Etat CCTV, un large pan d'une colline boisée s'est détaché, avant de dévaler vers la petite école et les bâtiments de ferme où des équipes de secouristes étaient désormais à pied d'oeuvre, équipés de pelles pour fouiller la boue.

Environ 2000 personnes ont au total été mobilisées pour permettre à l'eau d'à nouveau s'écouler normalement dans le lit de la rivière et pour les opérations de secours, a souligné Chine Nouvelle.

Cette région méridionale avait été touchée le 7 septembre par un séisme de magnitude 5,6, qui avait fait 81 morts. De fortes précipitations se sont abattues dans la zone ces derniers jours, ont raconté des témoins, ce qui a vraisemblablement contribué à déclencher le glissement de terrain.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.