Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pékin - Un garde de sécurité d'une banque a tué trois juges avec une mitrailleuse et en a blessé trois autres dans un tribunal du centre de la Chine. Il s'est ensuite suicidé.
Agé de 46 ans, l'employé de banque est arrivé au tribunal de la ville de Yongzhou, armé d'une mitrailleuse et de deux pistolets. Il a ouvert le feu sur les juges qui étaient en train de discuter d'un dossier.
L'homme n'aurait jamais accepté une décision de justice sur le partage des biens détenus avec sa femme, rendue par un autre tribunal il y a trois ans à l'occasion de son divorce. Selon le communiqué des autorités locales, il était en dépression et en arrêt maladie depuis deux mois en raison d'une "maladie incurable".
Selon le "Procuratorate Daily", il était cependant revenu travailler il y a trois jours. Le tribunal et les autorités locales n'étaient pas joignables.
Les fusillades sont extrêmement rares en Chine, car la possession d'armes est interdite pour les particuliers. Cependant, certains gardes de sécurité chargés du transport de fonds peuvent être équipés d'armes.
Cet incident intervient après une série d'attaques meurtrières contre des écoliers qui a choqué le pays. Certains experts expliquent cette violence par la profonde mutation de la Chine depuis une trentaine d'années en raison d'une croissance économique menée à un rythme effréné.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS