Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Si les constructeurs chinois tirent la langue, leurs homologues internationaux font aussi la grimace face au recul des ventes dans un marché jusqu'ici considéré comme un important moteur de croissance. (archives)

KEYSTONE/AP CHINATOPIX

(sda-ats)

Les ventes de voitures neuves en Chine ont baissé de 11,6% sur un an en septembre, le premier marché automobile mondial accusant ainsi son troisième mois de contraction de suite.

Le nombre d'immatriculations est ainsi revenu à 2,39 millions le mois dernier dans un contexte de ralentissement économique et d'un contexte de guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le marché automobile chinois, avec 20,49 millions de voitures neuves, reste cependant en hausse de 1,5%. Mais, à trois mois de la fin l'année, l'objectif d'une croissance de 3% du marché sur l'ensemble de 2018 est désormais hors d'atteinte, selon les données publiées vendredi par l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM).

D'autant plus que la contraction semble d'accélérer puisque le recul avait été de 3,8% en juillet et de 4,0% en juillet.

Ce ralentissement est une mauvaise nouvelle pour des constructeurs internationaux tels que General Motors, Toyota et Volkswagen, qui comptent sur la Chine comme moteur de croissance.

GM a ainsi dit en début de mois que ses ventes avaient chuté de 14,9% en Chine le mois dernier tandis que Volkswagen a évoqué cette semaine un repli de 10,5%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS