Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ce n'est pas à Gstaad que Marco Chiudinelli retrouvera une seconde jeunesse. Le Bâlois a été battu dès le 1er tour, 7-6 (7/2) 6-3 par l'Italien Paolo Lorenzi.

La défaite de Marco Chiudinelli (ATP 163) ne constitue pas une surprise. Sur le déclin, l'ami d'enfance de Roger Federer traverse une saison difficile, et il aurait été étonnant qu'il retrouve des couleurs à Gstaad sur terre battue, sa moins bonne surface. Le Bâlois ne se serait sans doute même pas rendu dans l'Oberland, s'il n'avait pas reçu une invitation des organisateurs.

En lice la semaine dernière sur le gazon de Newport, où il est également sorti d'entrée, Marco Chiudinelli a pourtant offert une belle résistance à Paolo Lorenzi (ATP 36) dans le premier set. Il est revenu de 2-5 à 5-5, puis il a poussé son contemporain - tous deux ont 35 ans - jusqu'au tie-break, dans lequel il n'a toutefois pas eu son mot à dire.

Après avoir lâché rapidement sa mise en jeu dans la seconde manche, Marco Chiudinelli a bien essayé de recoller au score, galvaudant même une balle de 4-4. Mais Paolo Lorenzi était trop fort pour lui, et le joueur de Sienne s'est imposé sur un ultime break "blanc" après 1h39 de jeu.

C'est la quatrième fois de suite que Marco Chiudinelli s'incline d'entrée à Gstaad. En désormais huit participations au tournoi bernois, il n'a même gagné que deux matches en simple (le premier en 2006, le deuxième en 2010). Un bilan rehaussé toutefois par le titre conquis en double en 2009 au côté de Michael Lammer.

ATS