Toute l'actu en bref

La chaîne des sommets des Alpes bernoises en arrière-plan, dont le Mönch, deuxième depuis la droite, entre la Jungfrau et l'Eiger, à sa gauche (archives).

KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

Un alpiniste allemand de 63 ans a perdu la vie jeudi après-midi alors qu'il gravissait le Mönch en compagnie de deux autres hommes. Pour une raison inconnue, il a soudain glissé sur la neige et fait une chute de près de 200 mètres par-dessus une corniche.

Lors de l'accident, la victime se trouvait en tête de file. Elle n'était cependant pas encordée, mais portait des crampons, a indiqué vendredi la police cantonale bernoise sur la base des observations.

L'accident a eu lieu sur la voie normale du versant sud-ouest du Mönch, en direction du refuge du Mönchsjoch. Le lieu de l'accident se trouvant en territoire valaisan, l'intervention a été menée conjointement par les autorités bernoises et valaisannes.

Air-Glaciers et des sauveteurs du Club alpin suisse de Lauterbrunnen (BE) ont été mobilisés pour porter secours à la victime. Ils n'ont pu que constater son décès, malgré l'intervention préalable d'autres alpinistes.

ATS

 Toute l'actu en bref