Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Cicor prévoit de délocaliser la production en série à l'étranger

Après une réorganisation des activités en Suisse, Cicor va délocaliser partiellement à l'étranger. Le groupe technologique neuchâtelois, actif dans les circuits imprimés, prévoit davantage de production en série en Roumanie ou en Asie.

En Europe de l’Est, les capacités de production à Arad, en Roumanie, seront doublées d’ici fin 2016 grâce à une nouvelle construction, a indiqué mardi le groupe basé à Boudry (NE). Toujours en réaction au franc fort, il veut par ces nouvelles mesures augmenter la part de création de valeur hors de Suisse.

En parallèle, Cicor entend renforcer ses activités de développement en Suisse, a déclaré à l'ats le patron de l'entreprise, Jürg Dübendorfer. Un nouveau centre de compétences est actuellement mis en place à Bronschhofen (SG), siège de la division des solutions électroniques (ES).

La direction du groupe sera également présente sur ce site à partir d’août 2016. Il comprendra aussi bien "des services de développement renforcés qu’une production et une administration des plus modernes", selon le communiqué.

Marge supérieures à 10%

Cicor vise des marges EBITDA supérieures à 10% à l'avenir, souligne la direction. Des projets de fusions et acquisitions restent d'ailleurs d'actualité pour doper la croissance du chiffre d’affaires et la rentabilité. Au premier semestre, le bénéfice net de l'entreprise avait plongé de près de 75%.

Pour mémoire, des mesures ont déjà été engagées, avec à la clé, quelques licenciements. Le site de fabrication de circuits intégrés de Moudon (VD) a ainsi été regroupé à Boudry. Le support clients de Suisse de la division ES a quant à lui été recentré sur un seul site et le bureau de vente de Quartino (TI) transféré à Bronschhofen.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.