Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les gymnastes suisses ont brillé lors des qualifications aux Mondiaux de Montréal. Ils ont décroché cinq places en finale, dont trois pour le seul Pablo Brägger.

Le Saint-Gallois Pablo Brägger (2e) et l'Argovien Oliver Hegi (4e) peuvent rêver d'une médaille à la barre fixe, comme lors des Européens de Cluj-Napoca au printemps quand ils avaient réussi un superbe doublé. Leur qualification pour la finale de cet agrès comporte une dimension historique indéniable: jamais depuis les années 50 deux Suisses ne s'étaient hissés ensemble dans une finale mondiale à un même agrès.

Il y a eu deux Helvètes en finale pour la dernière fois lors des Mondiaux 1999 à San Juan. A l'époque, il s'agissait de Donghua Li (cheval d'arçons) et de Dieter Rehm (saut). Ce dernier a décroché ce qui reste l'ultime médaille mondiale suisse en 1999 à Tanjin, toujours au saut.

Brägger, décidément en verve, s'est aussi qualifié pour la finale aux barres parallèles, qui aura lieu dimanche également. Classé 9e, il a profité de la règle qui limite à deux athlètes par pays les places en finale pour un même agrès. Le Chinois Xiao Ruoteng a donc dû lui laisser sa place.

Le Saint-Gallois a en outre obtenu sa place en finale du concours général avec son 9e rang, tout comme le Zurichois Eddy Yusof (19e) malgré trois chutes. Les deux hommes seront en lice jeudi pour ce concours. Le Cubain Manrique Larduet a été le meilleur lors de la qualification.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS