Navigation

Climat: Doris Leuthard plaide à Lima pour des objectifs ambitieux

Ce contenu a été publié le 10 décembre 2014 - 19:55
(Keystone-ATS)

Doris Leuthard a plaidé mercredi à Lima pour un renforcement des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre et des investissements dans les énergies renouvelables. Elle souhaite qu'un nouvel accord contraignant soit conclu lors de la conférence de Paris dans un an.

S'exprimant devant les ministres de l'environnement du monde entier réunis à Lima, la conseillère fédérale a rappelé que les engagements pris actuellement ne suffisent pas pour maintenir le réchauffement climatique au-dessous de deux degrés à la fin du siècle.

Pour infléchir la courbe du réchauffement, des mesures et des investissements ciblés dans le domaine des énergies renouvelables sont essentiels, a-t-elle affirmé, citée dans un communiqué du Département fédéral de l'environnement (DETEC). Il faut également réduire les subventions d’environ 540 milliards de dollars actuellement allouées pour les énergies fossiles.

Pour la Confédération, les engagements que les Etats doivent annoncer d’ici mars doivent être clairs et ne pas être soumis à des conditions, a martelé Mme Leuthard. La Suisse va respecter ce calendrier. L’objectif de réduction pour 2030 sera annoncé en mars 2015, a précisé la cheffe du DETEC.

Les Etats doivent également montrer en quoi cet engagement représente une contribution adéquate à l’atteinte de l’objectif des deux degrés.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.