Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Le premier rang du classement des marques selon leur valeur estimée est toujours occupé par Coca-Cola, avec plus de 70 milliards de dollars. Parmi les cinq marques suisses présentes dans ce top 100, Nescafé demeure la plus cotée.
Derrière Coca-Cola figurent les géants de l'informatique IBM et Microsoft, comme en 2009, selon le classement 2010 publié jeudi par la société de conseil Interbrand. Google a gagné trois rangs pour venir se placer au pied du podium.
La verve des firmes technologiques se confirme comme ces dernières années, observe Interbrand. Une cinquième entreprise active dans ce secteur a fait son entrée dans les dix premiers: HP, 5e. Le groupe Intel (microprocesseurs) est 7e.
D'autres marques technologiques ont grimpé, à l'image d'Apple (du 20e au 17e rang) et de Blackberry (63e/54e). Le cas d'Apple, qui progresse malgré les déboires du dernier modèle de son téléphone multifonctions, montre qu'une marque peut résister grâce à son fort ancrage émotionnel chez ses adeptes, note Interbrand.
En revanche, Toyota, qui a dû rappeler en masse des voitures pour cause de défauts de construction, est sorti du top 10. Et BP, empêtré dans la marée noire dans le golfe du Mexique, est carrément sorti du top 100: les firmes qui n'agissent pas en accord avec ce qu'elles affirment agacent, juge le cabinet de conseil.
Deux nouvelles marques suissesDeux entreprises suisses font leur entrée dans le classement des cent marques les plus valorisées: Credit Suisse, 80e (4,01 milliards de dollars), et le groupe d'assurances Zurich, 94e (3,49 milliards). Cinq firmes suisses y sont donc désormais représentées.
Nescafé conserve la tête des marques helvétiques, avec le 27e rang pour 12,8 milliards de dollars (25e rang l'an passé). Nestlé a de son côté atteint la 57e place (+1), avec une valeur de 6,6 milliards.
Quant à UBS, elle figure toujours parmi les principaux perdants, comme ces dernières années. Elle passe du 72e au 86e rang entre 2009 et 2010. A noter que Rolex a été retirée du top 100, non pas pour cause de perte de valeur mais en raison d'un manque de transparence, à l'instar de Prada ou Chanel, selon Interbrand.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS