Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Malgré des revenus en hausse au premier trimestre 2017, l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux ne progresse que faiblement. En raison de la persistance d'une faible rentabilité, de nombreuses entreprises de la branche se trouvent toujours sous pression (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Demeurant timide, la reprise s'est confirmée au premier trimestre 2017 pour l'industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM). Alors que les commandes et les exportations ont progressé, le chiffre d'affaires de la branche a crû de 9,5%.

La vigoureuse croissance des revenus observée entre janvier et fin mars dernier reflète cependant un manifeste effet de base, relativise Swissmem dans un communiqué diffusé vendredi. Le premier trimestre de l'an passé s'était révélé très faible, les ventes ayant alors chuté de 8,8%.

Le retour à la croissance des ventes illustre l'évolution solide des exportations, lesquelles ont présenté une expansion de 3,9% au regard de la période correspondante de l'an dernier, pour atteindre 16,2 milliards de francs. Les livraisons vers les Etats-Unis ont bondi de 13,1%.

Côté commandes, l'embellie intervenue au cours de l'an dernier s'est confirmée, la hausse se fixant en ce début d'année à 2,3%. Reste que la progression résulte principalement de l'augmentation de la demande en Suisse.

En dépit de revenus en hausse, l'industrie MEM ne progresse que faiblement. En raison de la persistance d'une faible rentabilité, de nombreuses entreprises de la branche se trouvent toujours soumises à une forte pression.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS