Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Pascal Lamy, directeur de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), estime que la montée des tensions sur le marché des changes peut aboutir à la mise en oeuvre de mesures protectionnistes par les Etats.
Dans un entretien publié vendredi par le quotidien britannique "Guardian", il ajoute que la suite logique de la manipulation des taux de change est l'édification de barrières commerciales, à l'image de ce qui s'était fait dans les années 1930.
"Cela fait deux ans que nous vivons avec cela", déclare Pascal Lamy. "La question est de savoir si la tendance actuelle à l'anti-protectionnisme est stable ou peut être battue en brèche par ce qui se passe sur le marché des changes", ajoute-t-il.
Pascal Lamy ajoute qu'une guerre des monnaies et le retour au protectionnisme sont les deux seuls problèmes que l'économie mondiale n'avait pas encore rencontrés en trois années de crise.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS