Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Barcelone a battu Atletico Madrid 1-0 en quart de finale aller de la Coupe d'Espagne. Messi a inscrit le seul but du match sur un penalty en deux temps à la 85e.

Ce petit but peut valoir de l'or: alors que l'Atletico avait jusque-là bien tenu le choc, la faute discutable de Juanfran sur Sergio Busquets a débouché sur un penalty et Messi, malgré la parade initiale du gardien Jan Oblak, a mis le ballon au fond (85e).

L'Atletico sera donc contraint de remonter ce retard mercredi prochain au stade Vicente-Calderon, avec la circonstance aggravante de n'avoir pas marqué à l'extérieur à l'aller. Les "Colchoneros" ont pourtant montré un visage séduisant, quelques heures seulement après l'arrivée au capital du club d'un puissant investisseur chinois, le milliardaire Wang Jianlin.

Car contrairement à sa visite en Liga il y a dix jours (défaite 3-1), l'Atletico était venu au Camp Nou pour jouer: positionnement très haut, duo Griezmann-Torres très mobile en attaque et danger permanent sur les coups francs.

Et comme le Barça semble enfin décomplexé dans le sillage de son trio offensif Messi-Suarez-Neymar ("MSN"), le spectacle a été à la hauteur de cette affiche, aux airs de finale avant l'heure entre les deux principaux prétendants au trophée après l'élimination en huitièmes du Real Madrid, tenant du titre, devant l'Atletico (2-0, 2-2).

Il y a eu une frappe enroulée de Neymar sortie par le gardien Jan Oblak (4e), un tir du droit de Messi filant au-dessus (12e) ou une reprise trop enlevée de Suarez, pourtant tout seul dans la surface (36e) après une louche magnifique d'Ivan Rakitic.

Dans l'ensemble, le Barça a eu le ballon, ce qui n'a pas empêché l'"Atleti" de se montrer dangereux, notamment sur les phases arrêtés, avec une demi-volée d'Arda Turan sur un ballon repoussé (27e).

En seconde période, l'entrée en jeu du Madrilène Mario Mandzukic juste après le repos puis celle de Raul Garcia (65e) à la place de Griezmann n'ont pas décanté le score. Et le rythme, très intense jusque-là, est progressivement retombé, jusqu'à la bévue de Juanfran sur un coup franc.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS