Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Basketball - La finale de la Coupe de la Ligue se jouera entre Lugano et Fribourg dimanche à la salle omnisports du Pierrier de Montreux (15h15).
Fribourgeois et Tessinois se sont promenés en demi-finales et se rencontreront, assez logiquement, dans un remake de l'année dernière.
Lugano est bel et bien la bête noire du BBC Monthey. Le champion de Suisse - qui avait déjà éliminé les Valaisans de toutes compétitions la saison dernière - s'est en effet à nouveau mis en travers du chemin des joueurs de Petar Aleksic (95-71).
La formation valaisanne, pourtant meilleure défense du pays, s'est vite retrouvée sous l'eau face aux nombreux assauts luganais. Dépassés dans tous les secteurs, les Montheysans ne sont pas parvenus à briser la malédiction qui veut qu'ils échouent aux portes de la finale. Un objectif atteint à une seule reprise en 2004/2005 (défaite contre Boncourt).
Assurés d'être finalistes avant même de rejoindre les vestiaires pour la pause, les joueurs de Randoald Dessarzin ont été largement supérieurs au niveau de l'adresse, de l'implication et de la discipline. Avec 15 longueurs d'avance avant le début du 3e quart (49-34), le leader de LNA a pu lever le pied en 2e mi-temps et commencer à préparer sa finale contre Fribourg, unique formation à être parvenue à s'imposer contre les Tigers cette saison.
Plus tôt dans l'après-midi, Fribourg Olympic avait remporté le gros choc de ces demi-finales contre les Lions de Genève (82-66). Les joueurs de Damien Leyrolles, qui prendront part à leur 7e finale (la 6e consécutive) dimanche, ont dominé cette partie de la tête et des épaules.
Auteurs d'un départ tonitruant, les Fribourgeois possédaient 12 unités d'avance (23-11) après 8 minutes. Remarquables, les vice-champions de Suisse ont empêché leur adversaire de marquer le moindre point entre la 2e et la 6e minute. Déjà plié à la pause avec un écart de 18 points (47-29), ce match n'a pas tenu ses promesses. Il a toutefois servi de sonnette d'alarme pour Lugano. En effet, Fribourg Olympic, qui cherchera à obtenir son 5e trophée dimanche, a prouvé une fois de plus qu'il connaît cette compétition sur le bout de ses doigts.

ATS