Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le FC Sion est toujours aussi décevant en ce début de saison.

Les Valaisans ont été boutés hors de leur compétition fétiche, la Coupe de Suisse, par un remarquable Stade Lausanne-Ouchy, pensionnaire de Promotion League mais beau vainqueur 2-1 en prolongations.

Il n'y avait absolument pas deux divisions d'écart sur le terrain. En droite lignée de ce qu'il produit depuis la reprise, Sion a été mauvais et personne dans ses rangs n'osera hurler au scandale. L'équipe de Paolo Tramezzani a tout juste fait le poids dans ce 16e de finale.

Les Valaisans ont ouvert la marque à la 67e par Mboyo, à la réception d'un centre de Maceiras. Un but survenu après une longue série d'occasions en faveur du SLO, notamment un tir sur le poteau de Kok à la 43e.

C'est Ndgongo qui a égalisé à la 81e pour les Vaudois. Lesquels ont encore eu plusieurs opportunités de s'offrir le scalp du malheureux finaliste de la saison passée, avant et pendant les prolongations. Jusqu'à un déboulé décisif côté droit de Danner, dont le centre a été subtilement dévié par Kok à la 116e.

Nombreux sont ceux qui espèrent que Christian Constantin laissera du temps à Tramezzani afin que celui-ci bâtisse son équipe. Le bilan de l'Italien est cependant alarmant: deux victoires pour deux nuls et trois défaites en championnat, un camouflet en Europa League contre le modeste FK Suduva (0-3 1-1), un succès aisé 9-1 au 1er tour de la Coupe contre Gränichen (6e division) et cette immense contre-performance chez le SLO.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS