Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kloten, finaliste malheureux la saison passée, s'est fait peur l'espace de deux tiers-temps dès le 1er tour de la Coupe de Suisse 2015/16.

Longtemps menés au score par Thurgovie, formation de LNB, les Flyers ont péniblement renversé la vapeur pour finalement l'emporter 5-1.

Thurgovie a donné des frissons au public de Weinfelden en ouvrant la marque par Andreas Küng à la 3e minute. Plus qu'une simple turpitude de début de rencontre, ce 1-0 a tenu plus d'une demi-heure. La faute à un Kloten incapable de mettre au pas le huitième de LNB (6 points en 6 matches seulement). La faute aussi à un Dominic Nyffeler (le grand frère de Melvin, no 2 à Fribourg l'an dernier désormais à Rapperswil) en verve dans les buts thurgoviens.

L'égalisation est néanmoins venue de la crosse de Patrick Obrist à la 36e. Comme un dernier appel pour les passagers à destination des 8es de finale: les Aviateurs allaient enfin décoller. Un envol orchestré dans la troisième période par Bieber (doublé), Frick et Casutt. L'honneur est sauf pour Sean Simpson et ses hommes.

Le déplacement du HC Bienne chez Wiki-Münsingen a en revanche été beaucoup plus calme. Enfin, beaucoup plus facile parce qu'avec un score de 12-1, difficile de parler de soirée calme... Les Seelandais, battus vendredi Genève-Servette et atomisés chez eux samedi par Ambri-Piotta, ont balayé la formation de 1re ligue en frappant quatre fois par tiers-temps. Tim Stapleton et Daniel Steiner ont marqué chacun deux fois tandis que Niklas Olausson a terminé avec quatre points, dont un but.

Quart-de-finaliste la saison dernière alors qu'il militait en 2e division, Langnau a vécu un derby emmentalois tranquille contre Berthoud (1L), s'imposant 7-2. Mené 1-0 par les GCK Lions, Ambri-Piotta s'est réveillé et a finalement gagné 4-1. Scénario très proche à Olten, où les Argoviens de LNB ont pris les devants avant de courber l'échine contre Zoug non sans avoir réduit l'écart et offert à leurs supporters une fin de partie pleine de suspense (3-2).

ATS