La Suisse a réussi son entrée dans la Coupe des nations à La Baule en Normandie. Les cavaliers suisses se sont imposés avec un point d'avance sur la Belgique et la France.

L'équipe dirigée par Andy Kistler menait après le premier tour à égalité avec la Belgique devant le champion d'Europe l'Irlande. Premier cavalier en lice, Niklaus Rutschi a posé les bases du succès avec Cardano, imité par Steve Guerdat avec sa jument Bianca en fin d'exercice. Les deux paires ont bouclé leur parcours sans faute.

Paul Estermann avec Lord Pepsi a été sanctionné d'une faute. De son côté, Bryan Balsiger (23 ans) a payé un lourd tribut à son inexpérience. Sur Clouzot de Lassus, l'ancien champion d'Europe des jeunes cavaliers a dû composer avec deux fautes sur chaque parcours. Son résultat a été biffé dans les deux manches.

"Cette victoire est très importante pour notre sport à deux semaines de notre étape de la Coupe des nations à St-Gall. Mes cavaliers ont brillé dans le tour final avec une maîtrise des nerfs impressionnante. Avant tout Steve Guerdat, qui a prouvé une nouvelle fois, pourquoi il se retrouve en tête du classement mondial", s'enthousiasmait le chef d'équipe, Kistler.

L'équipe de Suisse sera à nouveau en lice la semaine prochaine le 23 mai lors du Prix des nations à Rome. Mais cette épreuve ne comptera pas pour la qualification en vue de finale de la Coupe des nations début octobre à Barcelone.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.