Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski nordique - Dario Cologna s'est trouvé une bête noire en la personne de Johan Olsson.
Comme la semaine dernière à Nove Mesto (Tch), le Grison n'a été battu que par le Suédois lors du 15 km classique de Szklarska Poreba (Pol).
"Il était tout simplement plus fort que moi. Il a réussi à imprimer un rythme que je n'ai pas réussi à suivre", a reconnu Cologna. Lors de cette épreuve disputée avec des départs individuels, Olsson a accentué son avance à quasiment tous les pointages intermédiaires. Au final, il a décroché son quatrième succès en Coupe du monde en devançant le Grison de 19''3 et le Russe Alexander Legkov de près de 40 secondes.
"Même si je n'ai pas décroché la victoire, je reste très content de ma performance", a ajouté Cologna. Le fondeur du Val Müstair peut effectivement se montrer satisfait. En comptant les étapes du Tour de Ski, il en est désormais à 15 podiums cette saison.
Et si son sacre au classement général de la Coupe du monde n'est pas encore assuré mathématiquement, cela ne devrait pas tarder. Cologna compte désormais 484 points d'avance sur Petter Northug, absent ce week-end en Pologne et qui se prépare pour la Vasaloppet (4 mars).
Cette course a aussi permis à Curdin Perl de reprendre quelques couleurs. Le Grison s'est classé 19e, signant son meilleur résultat de l'hiver. Le fondeur de Pontresina pointait même au 2e rang au premier intermédiaire derrière Olsson, avant de flancher peu à peu.
Dans la course dames, Justyna Kowalczyk a offert le plus beau des cadeaux à son public polonais, qui recevait la Coupe du monde pour la première fois. La gagnante du Tour de Ski s'est imposée devant sa grande rivale Maritt Björgen, battue de 36 secondes à l'issue de ce 10 km classique. A la Coupe du monde, Kowalczyk a aussi repris la tête à la Norvégienne pour 14 points.

ATS