Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La finale de la Coupe Spengler mettra aux prises Lugano au Team Canada, jeudi à 12h. Les Tessinois se sont qualifiés face à Ekaterinbourg (3-0), tandis que les Nord-Américains ont éliminé Davos (6-5).

Lugano disputera sa deuxième finale dans les Grisons après celle perdue en 1991 contre le CSKA Moscou, pour ce qui était jusqu'ici son unique participation au tournoi davosien. Beaucoup plus habitué à se retrouver là, le Team Canada jouera une 22e finale, pour 12 titres actuellement.

Venu à Davos pour remporter cette Coupe Spengler, Lugano a été pleinement à la hauteur de ses ambitions en demi-finale. Les "bianconeri" ont parfaitement maîtrisé leur sujet face à l'Automobilist Ekaterinbourg, dominant les deux premières périodes avant de résister sans trop de mal au baroud d'honneur des Russes dans l'ultime tiers.

Malgré plusieurs occasions nettes en début de match, Lugano a dû attendre la 16e minute pour ouvrir le score grâce à Tim Stapleton, auteur d'une subtile déviation sur un tir de Philippe Furrer. Le deuxième but tessinois est venu de Linus Klasen (25e), vainqueur de son face-à-face avec le gardien russe grâce à une jolie feinte.

Multipliant les pénalités dans le troisième tiers, Lugano a dû faire le dos rond, sans pour autant céder face à Ekaterinbourg, dont l'entraîneur n'a pas hésité à sortir son gardien à six minutes de la fin du match pour jouer à 6 contre 4. Un pari raté, et d'autant plus que Damien Brunner a pu aller marquer le 3-0 dans la cage vide.

A l'instar de Lugano, vainqueur de son groupe et directement qualifié pour le dernier carré, le Team Canada a bénéficié de davantage de fraîcheur au moment d'affronter Davos. Des Grisons qui, eux, avaient dû passer mercredi par un quart de finale, conclu en prolongation contre le Jokerit Helsinki (5-4 ap).

Cette débauche d'énergie a sans doute été fatale jeudi au club hôte, qui a flanché physiquement dans les dernières minutes face aux Canadiens. Avant cela, les champions de Suisse ont longtemps entrevu une qualification pour la finale, et notamment lorsque Félicien DuBois a donné trois longueurs d'avance à ses couleurs (4-1 à la 27e).

Dominés dès la mi-match, mais à nouveau devant au score grâce à Perttu Lindgren (5-4 à la 48e), les Davosiens ont résisté avec bravoure, s'en remettant notamment aux arrêts de Leonardo Genoni. Las pour eux, ils ont cédé à quatre minutes de la fin de la rencontre sur des buts d'Alexandre Giroux et Cory Conacher. L'attaquant d'Ambri a arraché l'égalisation avant que, 65 secondes plus tard, son compatriote de Berne ne signe le 6-5. Ce dénouement a permis au Team Canada de vaincre la malédiction des deux dernières éditions, soldées à chaque fois par une élimination en demi-finale face à Genève-Servette.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS