Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'orage est venu mettre prématurément fin au 2e tour de l'Omega European Masters de Crans-Montana.

Une interruption qui ne va toutefois rien changer au sort des Suisses puisque, sauf miracle, aucun d'entre eux ne va réussir à passer le cut. Au moment où l'orage a frappé le parcours valaisan, peu avant 18h, deux golfeurs helvétiques étaient en train de boucler leur pensum. Mais tant l'amateur zurichois Marco Iten (+3) que le Genevois Raphaël de Sousa (+5) étaient très loin du cut (-1), et c'est sans doute pour l'honneur qu'ils viendront finir leur 2e tour samedi matin (dès 7h30).

Les quatre autres Suisses en ont déjà terminé avec Crans-Montana, échouant tous au-delà de la 100e place avec des scores élevés. Cela a été le cas de Martin Rominger (+3), Mathias Eggenberger (+4), Joel Girrbach (+8) et Damian Ulrich (+9). Cette déroute collective n'a hélas rien d'une surprise dans un sport toujours aussi sinistré en Suisse. Reste que, depuis 2007, les joueurs locaux avaient toujours vaguement sauvé les apparences en qualifiant au moins l'un deux pour les deux derniers tours. Cette série va toutefois prendre fin ce week-end.

Bien loin des soucis des Suisses, Danny Willett a vécu une nouvelle journée de rêve pour s'installer en tête (-8). Sixième lundi dernier du British Open, no 3 actuel dans la hiérarchie du Tour européen, l'Anglais est l'un des hommes en forme du moment. Il l'a encore prouvé vendredi en enfilant les birdies comme des perles (9 contre un seul bogey !).

Après deux tours, Danny Willett est talonné à un coup par deux Sud-Coréens: Y.E. Yang et Seukhyun Baek (-7). Le premier est célèbre pour avoir été le premier Asiatique à gagner un tournoi du Grand Chelem (l'US PGA en 2009), tandis que le deuxième est un illustre inconnu.

ATS