Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a reçu mercredi un coup de poing au visage lors d'un déplacement électoral dans les rues d'une ville de sa Galice natale, au nord de l'Espagne. Le chef de l'exécutif, 60 ans, n'est pas blessé, a assuré son parti.

La télévision a montré le président du gouvernement, qui a perdu ses lunettes au moment du choc, avec une marque rouge très visible sur le visage. L'agresseur, un mineur de 17 ans, a été arrêté, a indiqué la police. Il se tenait à côté de M. Rajoy dans une petite foule, quand il a tout d'un coup frappé le chef du gouvernement.

Le crochet reçu par M. Rajoy a fait "tomber ses lunettes qui se sont cassées", a précisé une source au sein du parti populaire (PP, droite) qu'il dirige, tout en assurant que le chef du gouvernement, 60 ans, allait "bien". "C'est un coup, mais il a poursuivi sa promenade" dans les rues de Pontevedra, a-t-elle indiqué.

Débat d'une rare violence

Sur Twitter, M. Rajoy a tenu à rassurer ses partisans. "Je vais bien. Je suis en route pour La Corogne", a-t-il écrit, évoquant une autre réunion électorale prévue dans cette ville du nord-ouest l'Espagne.

Le chef du gouvernement espagnol multiplie les bains de foule avant les élections législatives de dimanche. Selon les derniers sondages, le PP arriverait en tête, mais avec moins de 30% des voix.

En début de semaine, M. Rajoy s'est affronté à son rival socialiste Pedro Sanchez lors d'un débat d'une rare violence, marqué par les attaques du second contre le premier sur son bilan en matière de corruption.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS