Navigation

Décès de l'écrivaine vaudoise Gemma Salem

Gemma Salem vivait depuis 1990 à Vienne. Wikipedia sda-ats
Ce contenu a été publié le 23 mai 2020 - 18:52
(Keystone-ATS)

L'écrivaine suisse Gemma Salem est décédée à l'âge de 76 ans, a annoncé samedi son éditeur français Arléa. Elle est l'auteure de romans et d'essais biographiques consacrés notamment à Franz Schubert et Thomas Bernhard.

Gemma Salem est décédée mercredi dans sa maison de Vienne, où elle vivait depuis 1990. Elle était la soeur du psychiatre Gérard Salem et du journaliste Gilbert Salem. Née le 2 août 1943 dans la ville turque d'Antalya, elle a passé sa jeunesse dans différentes régions du Moyen-Orient, avant que sa famille ne s'établisse sur les rives du lac Léman.

Son premier livre, "Le Roman de Monsieur Boulgakov" (1982), est un hommage à l'écrivain russe, auteur de "Le Maître et Marguerite". Il sera nommé pour le prix Médicis. Elle écrit ensuite une biographie de Franz Schubert, un roman sur Ludwig van Beethoven et un livre d'entretiens consacré à l'écrivain britannique Lawrence Durell.

Mais c'est pour le dramaturge autrichien Thomas Bernhard qu'elle aura l'admiration la plus radicale. Elle lui consacrera quatre livres et deviendra l'une de ses principales spécialistes.

Dans son dernier livre, "Où sont ceux que ton coeur aime", elle raconte ses visites quotidiennes, puis plus espacées, sur la tombe de l'écrivain à Vienne. Selon Arléa, elle y "transmet son amour extravagant des écrivains, des musiciens et de la vie".

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.