Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Marc Coma (KTM) a comme prévu remporté son 5e Dakar en moto. L'Espagnol a offert une 14e victoire consécutive sur l'épreuve à la marque autrichienne KTM.

Marc Coma a remporté son cinquième Dakar en franchissant la ligne d'arrivée de la dernière spéciale chronométrée, à Baradero, au nord de Buenos Aires. Avec ce cinquième trophée, le Catalan de 38 ans, tenant du titre, revient à hauteur des Français Cyril Neveu et Cyril Despres, à une longueur de Stéphane Peterhansel, vainqueur de 11 éditions du Dakar au total, dont 6 en moto.

Depuis 2005, Coma et Despres sont les seuls à avoir gagné le Dakar moto, sous les mêmes couleurs de KTM, où ils étaient équipiers avant que Despres ne parte pour Yamaha en 2014, puis chez Peugeot en quatre roues cette année. Sur le podium final du Dakar 2015, à l'issue de la 13e étape, entre Rosario et la capitale argentine, Coma a devancé le Portugais Paulo Gonçalves, sur Honda, et l'Australien Toby Price, sur KTM également.

La 13e et dernière étape, longue de 393 km, dont 101 km chronométrés, a été remportée par le Slovaque Ivan Jakes devant son compatriote Stefan Svitko et l'Australien Toby Price. Soit un triplé KTM.

Cette dernière spéciale chronométrée, initialement prévue sur 174 km, a au dernier moment été neutralisée par les organisateurs de l'épreuve au point de contrôle 2, au km 101, la piste ayant été rendue extrêmement glissante et dangereuse par la pluie battante.

Marc Coma, vainqueur d'une seule étape cette année, et 5e samedi, avait pris la tête au classement général au soir de la 8e étape, sur le retour de la Bolivie, profitant des problèmes de mécanique du leader de l'écurie Honda, Joan Barreda. Il ne l'avait alors plus lâchée, ne laissant jamais le Portugais "Speedy" Gonçalves revenir à moins de cinq minutes.

Victorieux de son premier Dakar en 2006, en Afrique, Coma avait ensuite gagné le premier Dakar sud-américain, en 2009, avant de récidiver en 2011, 2014 et donc 2015.

A noter la 9e place au général final de la jeune Espagnole Laia Sanz, 29 ans, sur Honda, qui signe ainsi le meilleur classement jamais réalisé par une femme sur le Dakar en moto, mieux que la 10e place de la Française Christine Martin, en 1981.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS