Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le président du PDC et conseiller national Christophe Darbellay soutiendra les candidatures du PLR et du PS lors des élections au Conseil fédéral pour autant que ces partis réélisent Eveline Widmer-Schlumpf. Il ne veut pas que le PDC présente des candidatures de combat.
La transparence du Parti libéral-radical (PLR) et du Parti socialiste (PS) quand au destin de la conseillère fédérale PBD contribuerait à ce "que le PDC apporte son soutien à leurs candidats", a-t-il assuré dans une interview à la "SonntagsZeitung".
"Une non-réélection de la Grisonne ne serait pas du goût des citoyens et en particulier d'une large partie de la base de notre parti", a-t-il ajouté
Le Parti démocrate-chrétien a tout intérêt à ce que l'avenir de Mme Widmer-Schlumpf soit assuré. "Si sa réélection était menacée, cela pourrait provoquer une mobilisation des électeurs en faveur du PBD". Et les perdants de l'opération ne serait pas l'UDC, mais les partis centristes.
Le but devrait au contraire être de renforcer le centre lors des élections fédérales de 2011, "afin que personne ne puisse remettre en cause leurs quatre sièges au Conseil fédéral". Il faut pour cela un projet politique commun aux cinq partis, et éviter de se tirer dans les jambes, estime M. Darbellay.
Comme le chef du groupe parlementaire PDC Urs Schwaller l'a déjà dit, M. Darbellay a répété que son parti ne présenterait pas de candidature de combat. "Dans ce cas, nous serions objectivement alliés à l'UDC, situation que nous aurions de la peine à expliquer à nos électeurs."
Concurrence UDC-PDC en Suisse centrale
Une candidature de combat du PDC a de la résonance en Suisse centrale surtout, où règne une forte concurrence avec l'UDC. Le conseiller aux Etats schwyzois Bruno Frick appelle ainsi dans "Sonntag" à voter pour Jean-François Rime.
A contre-courant du chef du PDC, le conseiller national Gerhard Pfister estime que celui "qui veut sauver Mme Widmer-Schlumpf doit donner deux sièges à l'UDC", dans la "Zentralschweiz am Sonntag".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS