Toute l'actu en bref

Davos a réussi un superbe retour pour finalement s'imposer 5-3 devant Zoug. A la PostFinance Arena, Berne a dominé Lugano 5-1 pour mener 2-1 dans la série des demi-finales des play-off.

Davos est toujours en vie et Davos a montré à Zoug qu'il avait du coeur. Les Grisons étaient en effet menés 3-1 à la 28e après un but de Klingberg. Mais comme face à Lausanne lors du premier match des play-off, Davos a patiemment attendu son heure. Et le détonateur a pour nom Perttu Lindgren. Blessé à la hanche et forcément diminué, le Finlandais a inscrit deux buts pour permettre à ses couleurs de revenir à hauteur de Zoug.

Lindgren a même réussi le 3-2 alors que les Grisons évoluaient avec un homme de moins sur la glace. La décision est tombée de la canne de Dino Wieser à la 58e et en power-play. Du côté zougois, les étrangers ont fait le show avec le neuvième but de McIntyre et des réussites de Holden et Klingberg. Mais les joueurs de Harold Kreis ont subi le réveil davosien et la seule pénalité des deux derniers tiers pour les joueurs de Suisse centrale a donné un but. C'est la première défaite de Zoug dans ces play-off et il faudra digérer tout ça avant de rejoindre la station grisonne mardi pour le quatrième acte.

En patron, Berne sort les griffes

Et si la blessure de Julien Vauclair avait coupé le moral des Tessinois? Sans leur défenseur jurassien, les Bianconeri ont été battus 5-1 lors de l'acte III de l'autre demi-finale. Et le champion reprend la main 2-1 dans la série.

Benre n'a pas laissé planer longtemps le doute. Blum a ouvert la marque à la 2e et Ebbett a doublé la mise juste avant la première sirène. Deux buts inscrits en power-play pour les joueurs de Kari Jalonen qui ont su profiter de ces occasions importantes. Lorsque Rüfenacht a ajouté le 3-0 à la 34e, l'entraîneur Ireland a sorti Merzlikins. Bertaggia a redonné un semblant d'espoir aux Luganais avec le 1-3 réussi à 4 contre 5, mais les Tessinois n'en ont pas franchement profité. Berne a assuré son succès à la 52e grâce une nouvelle fois à Rüfenacht, véritable poison et match-winner pour les Ours. En plus de cette deuxième défaite, les Tessinois ont perdu Stefan Ulmer dès la 5e minute. Sans Vauclair et peut-être Ulmer, la tâche luganaise s'annonce bien difficile.

ATS

 Toute l'actu en bref