Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Etat du Valais teste une machine qui permet l'élimination des mauvaises herbes sans herbicide. Développée en Italie, la machine n'utilise que de l'eau, propulsée à 1200 bar verticalement vers le sol. Sous la pression, les parties aériennes des herbes sont éliminées ainsi qu'une partie des racines.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

L'eau pourrait devenir l'herbicide par excellence dans le vignoble valaisan. Une machine de conception italienne est en test sur un domaine de l'Etat du Valais. Les résultats seront analysés au cours des trois prochaines années.

La technologie se base sur la propulsion d'eau à très haute pression. Sous cet effet uniquement mécanique, les mauvaises herbes sont détruites, communique lundi l'Etat du Valais. Non seulement la partie aérienne des herbes est éliminée, mais aussi les racines sur une profondeur de deux à quatre centimètres.

Innovante, cette technologie a été développée par un concepteur italien de la région de Vérone. La machine est un conteneur d'eau monté sur roues et tiré par un tracteur. Il est équipé de buses qui propulsent l'eau verticalement vers le sol avec une pression de 1200 bar. La machine est peu gourmande en eau avec une consommation de 2,5 décilitres au mètre linéaire.

L'objectif poursuivi est de trouver des alternatives pour une gestion durable des sols. La réduction ou la suppression de l'usage d'herbicides est une priorité. Cette innovation est un pas supplémentaire dans cette direction, selon l'Etat du Valais.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS