Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Natation - Ni Martina van Berkel, ni Flori Lang, ni le relais 4 x 200 m n'ont réussi les minima pour les Jeux de Londres.
Pas de miracle suisse lors de la sixième journée des Européens de Debrecen (Hon).
Martina van Berkel peut être à la fois heureuse et malheureuse. Heureuse parce qu'elle s'est qualifiée pour la finale de dimanche sur 200 m papillon, mais malheureuse parce qu'elle a manqué la limite olympique pour un centième. La Zurichoise a encore une petite chance d'obtenir son sésame lors de la finale.
Issue moins favorable pour Flori Lang sur 50 m libre. Le Zurichois a réalisé le moins bon temps des demi-finales en 22''59. Il aura manqué 18 centièmes pour espérer nager à Londres. Très déçu, le nageur de 29 ans ne sait pas de quoi son avenir sera fait.
Quant au relais 4 x 200 m, il a amélioré le record de Suisse à deux reprises. Le Genevois Jean-Baptiste Febo et ses coéquipiers Dominik Meichtry, David Karasek et Alexandre Liess ont tout d'abord nagé 7'22''48 en série, soit 15 centièmes de mieux que la précédente marque établie en juillet 2009 à Rome. Puis en finale, ils ont nagé en 7'22''30. C'est malheureusement bien trop loin des 7'20 escomptés pour se rendre à Londres.

ATS