Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Grenoble - Entre 550 et 700 personnes ont manifesté samedi dans les rues d'Annecy, à l'est de la France, pour protester contre la candidature de la ville à l'organisation des Jeux olympiques d'hiver de 2018. Des écologistes et des agriculteurs figurent parmi les organisateurs.
"Moins haut, moins vite, moins fort", ont scandé les manifestants, qui, accompagnés de quatre tracteurs, ont défilé dans le centre-ville à l'appel du comité anti-olympique (CAO) qui regroupe des écologistes, des mouvements de gauche et des représentants du monde agricole.
"Les JO sont une atteinte à l'environnement et au développement harmonieux du territoire. Ils grèvent les budgets des collectivités qui n'utilisent pas les fonds là où ils devraient l'être", a déploré un membre du CAO et conseiller municipal d'opposition (NPA) à Annecy, Philippe Métral-Boffod.
La Haute-Savoie, "déjà surfréquentée, ne peut supporter une croissance touristique supplémentaire à un moment où elle doit se tourner vers un tourisme durable", selon le CAO.
Environ 600 personnes avaient déjà manifesté en septembre dernier à Sallanches, en Haute-Savoie, et près de 900 en mai à Passy, dans le même département, pour protester contre l'organisation de J0 de 2018 à Annecy.
En juin, le Comité international olympique (CIO) a retenu Annecy dans la liste des villes candidates aux Jeux olympiques et paralympiques d'hiver 2018, aux côtés de Munich, en Allemagne, et de Pyeongchang en Corée du Sud. La ville-hôte sera désignée par le CIO en juillet 2011.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS