Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les forces de sécurité palestiniennes repoussent les manifestants du convoi du patriarche grec orthodoxe de Jérusalem.

KEYSTONE/AP/MAJDI MOHAMMED

(sda-ats)

Des Palestiniens chrétiens s'en sont pris samedi à la voiture du patriarche orthodoxe de Jérusalem qui était en visite en Cisjordanie occupée. Ils entendaient protester contre la décision de cette église de vendre des terrains à des groupes juifs.

L'église grecque orthodoxe est l'un des propriétaires fonciers privés les plus importants en Terre sainte. Elle a été très critiquée ces dernières années à la fois par les Palestiniens et par les Israéliens pour sa politique de vente de terrains très bien situés à des investisseurs privés.

Le patriarcat fait valoir qu'il doit éponger ses dettes accumulées sur de nombreuses années.

Plusieurs centaines de Palestiniens ont bloqué le convoi du patriarche Théophile III qui se rendait dans une église à Bethléem pour assister à une messe de Noël orthodoxe.

"Traître"

Les manifestants ont jeté des pierre et des bouteilles d'eau et ont donné des coups de poing sur sa voiture en criant : "traître, traître" avant d'être repoussés par les forces de sécurité palestiniennes.

Les vitres de trois voitures du convoi ont été brisées mais pas celles de la voiture du patriarche.

Selon la presse israélienne, les cessions controversées portent notamment sur des terrains situés à Jérusalem-Ouest et à Jérusalem-Est, ainsi que dans les villes portuaires israéliennes de Césarée et Jaffa. Les acheteurs seraient des investisseurs juifs et israéliens.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS