Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les dégâts causés par les précipitations records enregistrées sur plusieurs régions, notamment Hiroshima, Kyoto et Okayama, s'aggravent d'heure en heure.

KEYSTONE/AP Kyodo News/SHINGO NISHIZUME

(sda-ats)

Des pluies torrentielles qui s'abattent depuis quatre jours sur l'ouest du Japon ont provoqué inondations et glissements de terrain. Le bilan humain est lourd: plus de 40 morts, selon plusieurs sources samedi, et de nombreux disparus.

Les autorités locales ont confirmé la mort d'au moins 30 personnes, mais la chaîne publique de télévision NHK parlait de 49 morts. Les dégâts causés par les précipitations records enregistrées sur plusieurs régions, notamment Hiroshima, Kyoto et Okayama, s'aggravent d'heure en heure.

Ces pluies torrentielles et exceptionnelles ont entraîné des crues inédites, des glissements de terrain et des inondations, piégeant de nombreux habitants malgré des ordres d'évacuation donnés par les autorités locales. Samedi matin, plus de 1,6 million de personnes avaient reçu l'ordre d'évacuer leurs maisons.

Des inondations et de nouveaux glissements de terrain sont redoutés, a annoncé l'Agence de gestion des incendies et des catastrophes. Plus de 3 millions de personnes au total ont déjà reçu le conseil de quitter leur domicile.

Plus de 50 cm d'eau

L'Agence météorologique japonaise, qui parle de pluies "historiques", a placé quatre préfectures de l'ouest de l'île principale de Honshu en état d'alerte. Elle invite à la vigilance face au risque de crues, de glissements de terrain et de rafales de vent.

A Motoyama, ville de l'île de Shikoku située à 600 km de Tokyo, 583 millimètres d'eau sont tombés entre vendredi et samedi matin, précise l'agence, qui prévoit de nouvelles précipitations dimanche. Le premier ministre Shinzo Abe, parlant de "situation extrêmement grave", a appelé à "un effort maximum" pour tenter de sauver les personnes prises au piège des inondations.

Près de 48'000 policiers, pompiers et membres des Forces d'autodéfense du Japon sont mobilisés autour d'une centaine de glissements de terrain et d'autres appels à l'aide, a indiqué le secrétaire général du gouvernement, Yoshihide Suga.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS