Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La "Tomme de Montagne" a été vendue dans trois fromageries situées dans le canton de Vaud (image d'illustration symbolique/archives).

KEYSTONE/SANDRO CAMPARDO

(sda-ats)

La présence de salmonelles a été détectée dans la "Tomme de Montagne" française, vendue principalement dans des laiteries vaudoises. D'après la Confédération, un danger pour la santé n'est pas exclu.

Dans un communiqué publié mardi, l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) recommande à la population de ne pas consommer ce produit. Ceux qui sont concernés ont immédiatement été retirés de la vente.

Il s'agit des meule de 3 kg pour la vente à la coupe qui ont une date limite allant jusqu'au 17 septembre et 24 septembre de cette année. Le fromage a été vendu entre le 20 juillet et le 7 août à la Fermière à Lausanne-Chailly (VD), au Petit Diable, aux Diablerets (VD), Au Coeur du fromage, à Blonay (VD) et chez Dumas, à Châtel-St-Denis (FR).

Des contrôles internes dans l’entreprise productrice sise en France ont révélé la présence de ces bactéries. Les laiteries ont aussitôt retiré le fromage concerné de la vente à la coupe.

Les salmonelles peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux, accompagnés de fièvre, ainsi que des vomissements, des diarrhées et des douleurs abdominales, rappelle l'OSAV. Les personnes qui auraient consommé ce produit sont invitées à consulter leur médecin s'ils ont ces symptômes. Ces derniers apparaissent dans les 6 à 72 heures après consommation du produit.

ATS