Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quatre Argentins ont été interdits de stade de football pour 2 ans après des comportements sexistes ou inconvenants à Moscou, lors du Mondial 2018, a annoncé le ministère argentin de la Sécurité.

Un d'entre eux, Nestor Penovi, un commerçant de 47 ans, avait filmé une adolescente russe en lui demandant de répéter des mots obscènes en espagnol, profitant de la barrière de la langue.

"J'étais dégoûté de me voir, j'avais tort", avait déclaré l'Argentin, après la diffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux. Malgré ses excuses, il avait été expulsé de la ville organisatrice du Mondial.

L'ambassade russe en Argentine avait alors qualifié l'incident d'"absurdité obscène et offensante".

Deux autres supporters ont été punis pour avoir enregistré des vidéos similaires, faisant répéter à des femmes russes des phrases sexuelles.

Le quatrième Argentin interdit de stade, un fonctionnaire de mairie, avait abordé un homme coiffé d'un turban et lui avait demandé de répéter le mot "bombe" en le filmant.

Selon la résolution du ministère, publiée au Journal officiel, ces comportements vont à l'encontre du "respect qui doit prévaloir lorsqu'un ressortissant national visite un pays étranger".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS