Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Beat Feuz se rappellera longtemps de son 25e anniversaire. Le Bernois a fêté son quart de siècle en triomphant lors de la descente de Sotchi (Rus).
Sur la piste des JO 2014, pour la première fois au programme en Coupe du monde, Feuz a devancé le Canadien Benjamin Thomsen et le Français Adrien Théaux. Chahuté sur la partie sommitale, très tournante, l'Emmentalois a fait la différence au cours la seconde moitié du tracé, où sa condition physique, sa maîtrise des sauts et sa science de la glisse ont fait des merveilles.
Sa quatrième victoire en Coupe du monde a toutefois été menacée jusqu'au bout par Thomsen. Avec son dossard 27, le skieur de Colombie-Britannique (24 ans) a échoué à 27 centièmes de la première place. Il a ainsi confirmé qu'il était bien la révélation de cette fin de saison, lui qui avait déjà bluffé son monde à Chamonix le week-end dernier (5e avec le dossard 50).
Derrière Feuz, Carlo Janka a pris la 5e place. Un résultat encourageant pour le Grison, qui vit une saison délicate. Didier Défago a aussi repris quelques couleurs en renouant avec le top 10 (10e).
La déception du jour est venue de Didier Cuche. Le Neuchâtelois a dû se contenter du 12e rang. Hormis le couac de Wengen (15e), le roi de la descente n'avait jamais été si mal classé cet hiver dans la discipline reine.
Corollaire, Cuche a vu Klaus Kröll (8e) et, surtout, Beat Feuz revenir sur lui à la Coupe du monde de descente. Alors qu'il ne reste que les courses de Kvitfjell (No) et Schladming (Aut) au programme, la marge du Neuchâtelois n'est plus que de 26 points sur l'Autrichien et de 27 sur le Bernois.
La victoire de Feuz est évidemment de bon augure pour la descente olympique de 2014. Mais aussi pour le super-combiné de dimanche, où il tentera de chiper le globe de la spécialité à Ivica Kostelic. Avant cette ultime épreuve de la saison, le Croate ne dispose que de 16 points d'avance.

ATS