Navigation

Deux arrestations liées à un cambriolage mortel en 2010 à Metzerlen

Deux hommes ont été arrêtés et placés en détention préventive dans le cadre de l'enquête sur un cambriolage mortel en mars 2010 à Metzerlen (SO) (photo symbolique). KEYSTONE/PETER SCHNEIDER sda-ats
Ce contenu a été publié le 05 juin 2018 - 11:26
(Keystone-ATS)

Deux hommes ont été arrêtés dans le cadre de l'enquête sur un cambriolage mortel en 2010 à Metzerlen (SO). Au moins une autre personne serait impliquée dans ce crime.

Les deux arrestations ont été effectuées en février 2017 en Suisse et en avril dernier aux Pays-Bas, a indiqué mardi le Ministère public soleurois. Les deux hommes sont soupçonnés d'avoir agressé un septuagénaire dans sa maison pendant un cambriolage le 14 mars 2010 à Metzerlen.

La victime a été grièvement blessée lors du cambriolage. L'homme alors âgé de 71 ans est décédé quatre mois plus tard à l'hôpital.

En 2011, l'enquête a mené la police sur la piste d'un Serbe de 41 ans qui se trouvait à ce moment-là en prison à l'étranger. Il a finalement pu être arrêté en février 2017 en Suisse. Il est en détention préventive depuis son arrestation.

Le deuxième homme a été arrêté en avril dernier aux Pays-Bas dans le cadre d'une action coordonnée. Il est aussi en détention préventive.

Selon le Ministère public, les deux cambrioleurs présumés seraient membres d'une organisation criminelle internationale spécialisée dans les cambriolages de bijouteries. Les enquêteurs pensent qu'au moins une troisième personne est impliquée dans le cambriolage mortel de 2010 à Metzerlen.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.