Navigation

Deux policiers zougois suspendus de leur fonction

Un cadre et un employé de la police zougoise ont été suspendus de leur fonction avec effet immédiat (photo symbolique). KEYSTONE/ALEXANDRA WEY sda-ats
Ce contenu a été publié le 21 décembre 2019 - 12:50
(Keystone-ATS)

Un cadre et une employée de la police zougoise ont été suspendus de leur fonction. La direction leur reproche d'avoir rendu public du courriel privé de ces deux personnes concernant notamment des allégations de harcèlement. Une enquête a été ouverte.

Des courriels professionnels ont été envoyés à plusieurs personnes et aux médias vendredi, a indiqué samedi la police de la ville de Zoug, revenant sur des informations parues dans les publications de CH Media et du Blick.

La correspondance a été envoyée au nom de l'employé de police désormais libéré de ses fonctions, selon la police. Il n'est pas exclu qu'une tierce personne soit aussi impliquée, voire responsable de ces envois.

Selon les médias, les courriels portent sur des relations présumées du cadre de la police et sur des allégations de harcèlement. La police de Zoug précise aussi que certains courriels publiés contiennent des données confidentielles qui sont soumises au secret de fonction. Elle a ouvert une enquête criminelle.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.