Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le remaniement du domaine du Meilleret aux Diablerets a suscité une dizaine d'oppositions (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

A l'issue de la mise à l'enquête, le remaniement du domaine skiable du Meilleret aux Diablerets (VD) a suscité une dizaine d'oppositions. Une émane de Pro Natura, les autres de privés.

Aucune ne paraît bloquante, a déclaré mardi à l'ats le syndic d'Ormont-Dessus Philippe Grobéty. Des séances de conciliation seront organisées prochainement avec les opposants.

Le dossier avance normalement. L'association Pro Natura estime que les mesures environnementales ne sont pas suffisantes et demande des mesures complémentaires, comme la fermeture de certaines zones. Cela va être discuté, a poursuivi Pierre Besson, directeur de Télé Villars-Gryon-Les Diablerets (TVGD).

Jeux olympiques de la Jeunesse

La mise à l'enquête du remaniement de ce domaine courait jusqu'à vendredi dernier. Le projet prévoit une nouvelle télécabine de dix places qui reliera les Vioz aux Mazots, notamment en vue d'accueillir les épreuves de ski alpin lors des Jeux olympiques de la Jeunesse 2020. Cette installation remplacera l'actuel télésiège et le téléski de la Jorasse.

"On espère obtenir un sésame positif", note M.Besson. Outre la levée des oppositions, des services cantonaux et fédéraux doivent se déterminer.

Pistes et tunnel

L'enjeu de ce projet à 20 millions dépasse l'installation, a noté M.Besson. Divers aménagements de pistes sont également au programme: l'élargissement de la piste de la Jorasse à 65 mètres implique de défricher de la forêt et sera compensé par des reboisements et renaturations.

Un tunnel de 70 mètres de long sera également créé pour permettre le croisement sécurisé de deux pistes. Des compétitions pourront ainsi être organisées sans devoir fermer une partie du domaine aux autres skieurs.

Le calendrier prévoit des travaux au printemps et à l'été 2018, une épreuve préolympique étant prévue en 2019, a relevé le directeur de TGVD.

Isenau à Berne

Quant au domaine d'Isenau, partenaires et autorités ont annoncé en septembre qu'ils renonçaient à ouvrir la télécabine cet hiver. Le dossier d'une nouvelle installation de six places est entre les mains de l'Office fédéral des transports.

Les responsables du dossier espèrent une mise à l'enquête ces prochaines semaines, dans la perspective d'une réouverture du domaine pour la saison d'hiver 2018-2019.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS