Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Didier Castella satisfait de ses premiers mois au gouvernement

Didier Castella se sent à l'aise dans sa fonction de conseiller d'Etat fribourgeois.

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

Le conseiller d'Etat fribourgeois Didier Castella, en place depuis quatre mois et demi, tire un bilan favorable de son entrée au gouvernement. Il a pris la tête de la Direction des institutions, de l’agriculture et des forêts (DIAF) le 22 mai.

"Je m’engage au sein du Conseil d’Etat et à la tête de la DIAF pour une politique visionnaire, qui initie des projets moteurs pour l’avenir du canton, tout en privilégiant le pragmatisme et la proximité dans leur réalisation", a dit le magistrat libéral-radical vendredi à Fribourg. Il a relevé au passage la qualité de l'accueil au sein du collège.

Didier Castella, 48 ans, a dit se plaire dans son nouveau travail de conseiller d'Etat, dont il estime la variété très stimulante. "La DIAF offre un champ de compétence très varié", a précisé celui qui effectue actuellement la tournée des préfectures dans le cadre de sa mise au courant des dossiers.

La collaboration avec le Grand Conseil a par ailleurs débuté sous les meilleurs auspices. Le premier projet de loi défendu par Didier Castella, la loi sur la forêt et la protection contre les catastrophes naturelles, a reçu un très large soutien des parlementaires en septembre.

Des défis

Le bilan dressé vendredi a été l’occasion aussi de lister les principaux défis qui attendent la DIAF ces prochaines années. Didier Castella a cité notamment le dossier du Grand Fribourg et la volonté de voir Fribourg devenir un canton leader dans l'agroalimentaire ainsi que la nécessité de moderniser le canton.

"Le canton de Fribourg se porte bien", a conclu l'habitant du district de la Gruyère. "Mais il ne faut pas s’endormir sur ses lauriers", a-t-il averti. "Les défis à relever sont très nombreux, tant pour l’ensemble du gouvernement que pour ma direction".

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.