Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Diego Costa, qui ne fait plus partie des plans de l'entraîneur Antonio Conte, a demandé à Chelsea de ne pas le traiter comme "un criminel". Des propos virulents rapportés par la presse britannique.

"Ils m'ont donné une semaine de repos supplémentaire, mais depuis, les amendes s'enchaînent. Ils veulent que je m'entraîne avec la réserve. Je ne vais pas faire ça. Je ne suis pas un criminel et je ne suis pas dans mon tort", a expliqué le bouillant attaquant au "Daily Mail", depuis son domicile de Lagarto au Brésil.

"J'attends que Chelsea me libère. Je ne voulais pas partir, j'étais heureux. Mais quand l'entraîneur ne veut pas de vous, vous devez partir", a continué l'international espagnol d'origine brésilienne, qui s'était ému en juin d'avoir reçu un message de Conte lui indiquant qu'il ne faisait "pas partie de ses plans".

"En janvier, des choses se sont passées avec l'entraîneur", a ajouté Costa, auteur de 20 buts lors de la campagne victorieuse de Chelsea en Premier League la saison passée. "J'étais sur le point de prolonger et ils ont mis les freins. Je suspecte le manager d'être derrière tout ça", a-t-il dit.

Costa, double champion d'Angleterre avec les Blues, n'a pas participé à la tournée de présaison des Blues en Asie et s'entraîne à l'écart de l'équipe depuis qu'il a révélé le contenu de messages échangés avec Conte en fin de saison. Début août, il a fait appel à un avocat pour défendre ses intérêts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS