Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jurgi Camblong, co-fondateur et directeur général de Sophia Genetics, a reçu le prix de l'entrepreneur émergent (archives).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Le Prix EY de l'entrepreneur de l'année 2017 a été décerné vendredi soir à quatre personnalités. Parmi les lauréats, figure le spécialiste en biologie moléculaire Jurgi Camblong et sa société Sophia Genetics, basée à St-Sulpice (VD).

Les récompenses ont été remises au Centre des congrès d'Interlaken (BE) en présence du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann et devant quelque 400 invités du monde économique, politique et culturel, a indiqué la société d'audit et de conseil EY dans un communiqué. Le Prix de l'entrepreneur était remis pour la 20e fois.

Jurgi Camblong a reçu un prix dans la catégorie "entrepreneur émergent". Avec sa société Sophia Genetics, il est devenu "un acteur de premier plan dans le domaine des analyses de séquences d’ADN", selon EY.

Sa technologie pour la recherche clinique en génomique est déjà utilisée par 330 cliniques à travers le monde pour effectuer des analyses rapides à un coût abordable. Elle permet d’identifier les mutations caractéristiques des maladies génétiques et d’accélérer le diagnostic. Sophia Genetics est considérée comme la future start-up (jeune pousse) suisse qui atteindra le milliard de dollars.

Précurseur de la construction durable

Thomas Hanan, cofondateur, copropriétaire et directeur de la société zurichoise Webrepublic reçoit le prix de la catégorie "commerce/services". Il a développé son entreprise en quelques années pour en faire une agence de marketing numérique intelligente, estime le jury.

Dans la catégorie "entreprises familiales", c’est la société Renggli de Schötz (LU) qui est récompensée en 2017. En quatre générations, la menuiserie locale s’est développée pour devenir un spécialiste de la construction en bois réputé à l’échelle nationale. Max Renggli, propriétaire actuel et directeur général, est considéré comme un pionnier de la construction durable en Suisse et s’est fait un nom au-delà de nos frontières en tant que précurseur des maisons Minergie.

Dans la catégorie "industrie/hautes technologies/sciences de la vie", le jury a récompensé Paul Wyser, fondateur et directeur de la société appenzelloise Wyon. Paul Wyser s’est imposé sur le marché des instruments médicaux avec ses batteries lithium-ion de très petite taille. Il est le leader mondial incontesté dans le domaine des implants cochléaires.

Entrepreneur d'exception

A l'occasion de cette 20 édition, le jury a saisi l'opportunité de récompenser une personnalité exceptionnelle en décernant le prix de "master entrepreneur". L'heureux lauréat est Hansjörg Wyss, ancien copropriétaire, président et directeur général de la medtech Synthes.

Après avoir créé au départ une société de distribution ne comptant qu’une poignée de collaborateurs, Hansjörg Wyss a finalement vendu en 2011 le spécialiste soleurois des équipements chirurgicaux Synthes au groupe américain Johnson & Johnson pour 21,3 milliards de dollars (18,7 milliards de francs de l'époque).

L’action de Hansjörg Wyss en qualité de mécène et philanthrope est encore plus significative. Par l’intermédiaire de ses fondations, Hansjörg Wyss soutient personnellement de nombreuses initiatives et projets dans les domaines de l’environnement, de la formation, de la culture, de la santé et de la politique, ajoute EY.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS