Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

D'abondantes traces de sang ont été découvertes dans le pavillon de la famille Troadec qui a disparu depuis plus de deux semaines dans l'ouest de la France.

KEYSTONE/AP/LAETITIA NOTARIANNI

(sda-ats)

L'affaire Troadec, cette famille disparue depuis plus de deux semaines dans l'ouest de la France, est "criminelle" et "hors normes", a déclaré vendredi un magistrat. Ce dernier n'exclut aucune piste ni qu'un ou plusieurs membres puissent être encore en vie.

Pascal et Brigitte Troadec, deux quinquagénaires, leur fils Sébastien, 21 ans, et leur fille Charlotte, 18 ans, n'ont donné aucune nouvelle depuis le 16 février. Ils ne se sont pas présentés à leur travail, leurs téléphones portables se sont tus et des traces de sang ont été retrouvées dans leur pavillon, dans un quartier résidentiel d'Orvault près de Nantes (ouest).

Les enquêteurs, qui ont diffusé des photos des disparus, tentent de faire la lumière sur cette affaire qui tient la France en haleine. Chaque découverte s'avère un peu plus déconcertante.

"Depuis lundi dernier, (...) les investigations doivent nous permettre d'interpeller un ou plusieurs criminels, je n'en sais rien, de découvrir une ou plusieurs victimes, je n'en sais rien, des victimes dont on ne peut pas exclure encore tout à fait aujourd'hui que peut-être certaines sont encore en vie", a déclaré vendredi le procureur de Nantes, Pierre Sennès, lors d'une conférence de presse.

Le magistrat a qualifié l'enquête criminelle "d'exceptionnelle" et "hors normes". Il n'exclut ni la piste d'un "drame familial" ni celle de "l'intervention d'un tiers".

Rester prudent

Interrogé sur les traces de sang découvertes dans le pavillon familial, il a souligné qu'il s'agissait "incontestablement d'une scène d'une grande violence". Et d'ajouter: "logiquement on peut penser que certaines personnes sont décédées".

A propos de Sébastien, sur lequel les policiers ont orienté leurs premiers soupçons, le procureur a expliqué qu'il fallait rester prudent sur les interprétations faites de sa personnalité dans les médias. Une centaine d'enquêteurs sont mobilisés dans cette enquête.

Face au tumulte médiatique suscité par l'affaire, le procureur a fait savoir qu'il ne communiquerait plus tous les éléments en temps réel.

"Jeu de piste morbide"

Mercredi, l'enquête avait connu un rebondissement lorsque le pantalon de Charlotte, avec dans une poche sa carte d'assurée sociale, a été découvert par une joggeuse dans une commune rurale en Bretagne, à 280 km au nord-ouest du domicile familial. Les recherches menées jeudi dans ce secteur ont permis de découvrir un livre scolaire au nom de Pascal Troadec.

Jeudi matin, c'est la voiture de Sébastien qui a été retrouvée à Saint-Nazaire, à 60 kilomètres du domicile familial.

Selon le procureur, la dispersion des objets retrouvés peut laisser penser à "un jeu de pistes morbide".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS