Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les inondations qui touchent depuis plusieurs jours la région chilienne d'Atacama ont fait 17 morts et 20 disparus, selon un nouveau bilan officiel diffusé lundi. Des mineurs qui en 2010 avaient survécu à 69 jours coincés sous terre sont parmi les disparus.

Les corps de trois victimes ont été découverts au cours des dernières heures, alors que les eaux ont noyé plusieurs villages de cette région, située à 800 kilomètres au nord de Santiago.

La présidente chilienne Michelle Bachelet, venue sur place samedi, a évoqué un paysage "de désolation". Les intempéries, très inaccoutumées dans cette région désertique, ont également fait 26'000 sinistrés, selon le dernier bilan établi par le Bureau national des urgences (Onemi).

Mineurs parmi les disparus

Parmi eux, Victor Zamora, l'un des 33 mineurs d'Atacama se retrouve aujourd'hui sans maison. "C'est une autre tragédie, nous avons tout perdu", a-t-il déclaré par téléphone depuis son village de Tierra Amarillo. Trois autres mineurs du même groupe sont en outre portés disparus depuis les intempéries.

Luis Urzua, considéré comme le chef de l'équipe, a indiqué dimanche n'avoir aucune nouvelle d'Ariel Ticona, d'Esteban Rojas et de Victor Segovia. Les deux premiers vivent dans la ville de Paipote, l'une des plus touchées par les inondations.

Le 5 août 2010, un éboulement souterrain avait pris au piège 32 mineurs chiliens et un bolivien pendant 69 jours, à plus de 600 mètres de profondeur.

Ils avaient passé les 17 premiers jours sans le moindre contact avec l'extérieur, dans la pénombre et en rationnant de maigres vivres, avant qu'un contact soit établi avec la surface le 22 août. Une gigantesque opération de sauvetage, d'un montant total de 22 millions de dollars, avait alors été lancée devant les caméras des médias du monde entier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS