Navigation

Djokovic domine Gulbis en quatre sets

Ce contenu a été publié le 06 juin 2014 - 15:55
(Keystone-ATS)

Genève - Novak Djokovic se retrouve pour la deuxième fois à un succès du Grand Chelem de carrière. Le Serbe de 27 ans s'est hissé en finale à Roland-Garros en dominant Ernests Gulbis (no 18) 6-3 6-3 3-6 6-3.
Vainqueur de quatre Open d'Australie (2008, 2010-12), un Wimbledon (2011) et un US Open (2011), Novak Djokovic (no 2) jouera sa deuxième finale à la Porte d'Auteuil après celle perdue en 2012 face à Rafael Nadal. Egalement barré par l'Espagnol l'an dernier à Paris en demi-finale, il pourrait bien le retrouver dimanche pour un 42e duel. Rafael Nadal (no 1) affronte Andy Murray (no 7) dans la deuxième demi-finale.
Novak Djokovic a souffert pour décrocher sa qualification, lui qui se dirigeait pourtant vers un succès aisé après avoir largement dominé les deux premiers sets. Apparemment touché par les premières chaleurs de la quinzaine (il faisait environ 25°), il ne parvenait pas à enchaîner, semblant même en panne sèche d'énergie en fin de troisième manche.
Après un détour par les vestiaires, Novak Djokovic paraissait avoir retrouvé ses esprits et signait rapidement le break pour mener 2-0 dans le quatrième set. Nouvelle preuve des difficultés qu'il a rencontrées, il perdait cependant cet avantage dès le jeu suivant. Frustré, il fracassait même sa raquette. Mais il s'accrochait, et forçait la décision dans le huitième jeu en profitant de la fébrilité de son adversaire: Ernests Gulbis lui offrait alors le break en commettant deux fautes directes consécutives. A 5-3, le bras de Novak Djokovic ne tremblait pas au moment de porter l'estocade.
Le "Djoker" jouera ainsi sa 13e finale de Grand Chelem, la 11e dans les 15 dernières levées. Le droitier de Belgrade a déjà connu la défaite à six reprises à ce stade de la compétition dans un "Major", dont trois face à Rafael Nadal (Roland-Garros 2012, US Open 2010 et 2013). Andy Murray - qui n'a pas encore remporté le moindre tournoi sur terre battue! - a quant lui conquis les deux titres majeurs figurant à son palmarès en battant Nole en finale (US Open 2012 et Wimbledon 2013).

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.