Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les critiques de Donald Trump ont fait chuter le cours de l'action Amazon qui a perdu 24 milliards de capitalisation boursière en deux jours (image symbolique).

KEYSTONE/AP/RICH PEDRONCELLI

(sda-ats)

Donald Trump s'en est pris pour la deuxième fois cette semaine à Amazon, samedi. Il a reproché au numéro un mondial de la distribution en ligne de bénéficier de tarifs trop avantageux de la part des services postaux américains et de ne pas payer assez s'impôts.

Le président américain a renouvelé sur Twitter les critiques qu'il avait déjà formulées jeudi, au lendemain d'un article de presse lui prêtant la volonté de limiter la puissance du géant du commerce électronique en s'appuyant sur la réglementation fédérale antitrust.

"Tant qu'on évoque ce sujet, il est dit que la Poste américaine perdra en moyenne 1,50 dollar par colis qu'elle distribuera pour le compte d'Amazon. Cela représente des milliards de dollars", a tweeté Donald Trump.

"Si la Poste relevait ses tarifs, les coûts d'expédition d'Amazon augmenteraient de 2,6 milliards de dollars", a-t-il ajouté, sans préciser d'où il tirait ces chiffres. "Cette escroquerie postale doit s'arrêter. Amazon doit désormais payer des coûts réels (et des impôts)!"

Les critiques de Donald Trump ont fait chuter le cours de l'action Amazon, qui a perdu 24 milliards de capitalisation boursière en deux jours.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS