Navigation

Doris Fiala quitte la présidence d'Aide suisse contre le sida

Ce contenu a été publié le 15 juin 2014 - 15:30
(Keystone-ATS)

La présidente d'Aide suisse contre le sida (ASS) Doris Fiala démissionne. Après à peine trois ans à la tête de l'association, la conseillère nationale (PLR/ZH) a annoncé samedi qu'elle quittait ses fonctions au 9 décembre.

"La mission est remplie", a-t-elle déclaré lors de l'assemblée des délégués qui s'est tenue samedi à Berne. Grâce à des économies d'un million de francs au secrétariat de l'association ainsi qu'aux dons, l'ASS peut s'enorgueillir d'un bilan équilibré pour l'exercice 2013, indique-t-elle dimanche dans un communiqué.

L'association était secouée par une crise en 2012. Doris Fiala s'était engagée à l'assainir dans les trois ans, avant de transmettre les rênes à un remplaçant. L'association n'a pas encore décidé qui sera son successeur.

Le redressement a toutefois impliqué une "réduction douloureuse des effectifs". Par solidarité, la présidente ne touchait d'ailleurs plus de compensation financière depuis un an.

Doris Fiala s'est également réjouie de la venue au sein du comité de quatre nouveaux membres "de haut niveau", dont le conseiller aux Etats neuchâtelois Raphaël Comte et le conseiller d'Etat saint-gallois Martin Klöti.

Priorité à la prévention

L'association rappelle également l'importance des programmes de prévention. Aujourd'hui encore, le VIH/sida fait de nombreuses victimes.

L'ASS recense 600 nouveaux diagnostics par année. Les coûts de la santé s'élèvent eux à environ 350 millions de francs par an pour le traitement du VIH/sida. "Malheureusement, la discrimination des personnes séropositives demeure une réalité", déplore-t-elle.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.