Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un jeune politicien interpelle la présidente de la Confédération Doris Leuthard, à l'ouverture de la séance plénière de la 26e session des jeunes.

KEYSTONE/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

"L’engagement des jeunes est indispensable pour réaliser les réformes nécessaires", a déclaré la présidente de la Confédération Doris Leuthard samedi, en ouverture de la 26e session des jeunes. Les 200 participants âgés de 14 à 21 ans siègent jusqu'à dimanche à Berne.

Ils sont réunis depuis jeudi déjà et ont mené une série de discussions dans des groupes de travail à l'image des vraies commissions parlementaires. La session proprement dite a été ouverte samedi par la présidente de la Confédération qui s'est vu poser plusieurs questions.

Les thèmes débattus par les politiciens en herbe vont des retraites au droit de l'adoption, en passant par les migrations, le système des caisses maladie, l'intégration des handicapés, la neutralité d'Internet, l'inégalité des revenus ainsi que les accords de libre-échange.

Pétitions, idées de projet ou déclarations devraient émerger des deux jours de discussions intensives encadrées par des experts et des politiciens nationaux. Les revendications seront votées dimanche puis remises au Conseil national.

Les débats sont suivis cette année par une délégation burkinabé. La Session des jeunes qui existe depuis 1991 est organisée par le Conseil suisse des activités de jeunesse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS