Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tom Dumoulin (Giant-Alpecin) a réussi une démonstration de force en remportant la 9e étape du Tour d'Espagne au sommet de Cumbre del Sol. Il s'empare du même coup du maillot rouge de leader.

Dans l'ascension finale, l'Alto de Puig Llorença (1re catégorie), Dumoulin s'est arraché pour dépasser le Chris Froome dans les ultimes hectomètres, s'adjuger l'étape et déposséder le Colombien Johan Esteban Chaves (Orica-GreenEdge) du maillot rouge, qu'il avait déjà porté lors de la 6e étape jeudi.

Ce n'était qu'une montée de 4 km de longueur mais elle comportait des passages à près de 20%. Et même si la haute montagne n'est attendue que mercredi en Andorre, les grands noms du peloton se sont montrés et chacun a placé sa banderille dans un final débridé. A ce jeu-là, c'est Dumoulin qui s'est détaché à 1,7 km de l'arrivée, avant que Froome, très en difficulté vendredi à La Alpujarra, ne fasse exploser le groupe des favoris par une de ses accélérations à haute fréquence de pédalage. Chaves a coincé, Froome s'est envolé, mais il a plafonné dans la dernière ligne droite, ce qui a permis à Dumoulin de le devancer.

"Je suis surpris, je n'aurais jamais imaginé gagner sur une montée comme celle-là, a commenté le Néerlandais au micro de la télévision publique espagnole. Je savais que j'étais dans la meilleure forme possible. J'ai essayé d'attaquer parce que les autres se regardaient." Dumoulin est désormais un solide leader de la Vuelta avec 57 secondes d'avance sur Joaquim "Purito" Rodriguez (Katusha), 3e de l'étape et désormais 2e du général, et 59'' sur Chaves, 3e du général.

Quant à Froome, le vainqueur du Tour de France 2015 s'est replacé au 8e rang au général (à 1'18), juste derrière le Colombien Nairo Quintana (7e à 1'17) et l'Espagnol Alejandro Valverde (5e à 1'09), qui a chuté dimanche et souffrait de l'épaule gauche. "Je ne suis pas du tout déçu", a réagi Froome. "Je savais que ma forme ne serait pas au top après le Tour de France. Pour être honnête, je suis vraiment heureux de cette journée."

Lundi, la 10e étape mènera le peloton de Valence à Castellon de la Plana sur 146,6 km, une étape a priori promise aux sprinteurs à la veille de la première journée de repos en Andorre.

ATS