Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les 2500 m3 cube de roche qui menaçaient encore de s'effondrer sur la ligne ferroviaire du Gothard à Gurtnellen (UR) ont été dynamités lundi à 12h30. Les travaux de déblayage et de remise en état vont débuter. La ligne devrait être rouverte au trafic le 2 juillet.

Les experts sont satisfaits du résultat, ont indiqué les CFF dans un communiqué. En raison de l'explosion, la police a bouclé toute la zone. L'autoroute A2 et la route cantonale ont été fermées au trafic pendant moins d'une heure.

Le dynamitage a eu lieu à 12h30 exactement. Quelque 300 kilos d'explosifs avaient été placés dans 25 trous creusés dans la falaise. Après l'explosion, des géologues ont survolé le site en hélicoptère.

"Nous sommes très satisfaits du dynamitage. La paroi s'est effondrée comme nous l'espérions", a déclaré Marc Hauser, géologue des CFF, cité dans le communiqué.

Voie endommagée

La falaise va être encore inspectée. Les travaux de déblayage ne commenceront que lorsque les géologues seront certains que la paroi surplombant les voies est sûre. La remise en état des voies, des lignes de contact et du mur de soutènement pourra alors débuter.

La ligne ferroviaire du Gothard est fermée au trafic depuis le 5 juin suite à l'éboulement de 2000 à 3000 m3 de roche. La voie ferrée a été endommagée. Un ouvrier qui travaillait à stabiliser la falaise a été tué et deux autres blessés.

ATS