Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Elections importantes pour Angela Merkel sur fond de crise grecque

Berlin - D'importantes élections régionales ont lieu en Allemagne dans le land de Rhénanie du Nord-Westphalie, sur fond de crise grecque. Elles pourraient voir la chancelière Angela Merkel perdre sa majorité au Bundesrat, la chambre haute du parlement.
Selon un récent sondage, 21% des électeurs affirment que le soutien allemand à Athènes va influencer leur vote.
La chancelière conservatrice a été accusée d'avoir freiné le sauvetage de la Grèce dans l'espoir d'éviter son adoption avant cette élection pour ménager des citoyens peu enclins à la solidarité avec les Grecs.
Mais, elle a dû s'y résoudre devant les risques que fait peser la crise grecque sur la zone euro et pour qu'Athènes puisse rembourser ses dettes à l'échéance du 19 mai.
Le parlement allemand a ainsi donné son feu vert vendredi au versement de plus de 22 milliards d'euros sur trois ans, le plus gros apport à l'aide de 80 milliards de crédits bilatéraux des partenaires européens de la Grèce.
L'élection dans l'Etat régional le plus peuplé d'Allemagne (18 millions d'habitants) est la première depuis l'arrivée au pouvoir en octobre 2009 de la coalition de centre-droite dirigée par Mme Merkel.
Elle pourrait lui faire perdre sa majorité au Bundesrat, où siègent les représentants des Etats, et compliquer ainsi la tâche de la chancelière pour faire passer les grandes réformes promises avant les élections de 2009, comme celle de la santé et des impôts.
Comme à l'échelle nationale, les conservateurs (CDU) et les libéraux (FDP) gouvernent ensemble en NRW, et ce, depuis 2005 après la débâcle du parti social-démocrate.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.